Philosophie du fondateur

Pour moi, l’architecture est de la prise par les humains de valeurs essentielles à la vie: ces valeurs sont faites de structures qu’on bâtit en employant les matériaux qui forment notre environnement.

A mon avis, l’architecture a trois attributs.  Un attribut est ce qui est essentiel à un système (sans lequel il cesse d’être du système et devient autre chose).

  • Elle abrite des humains
  • Elle abrite la vie de ses humains
  • Elle produit un arrangement efficace de l’espace et de son utilité en exprimant le meilleur de la vie humaine (les valeurs qui rendent la vie possible et valable).

L’architecture  distingue l’existence et la vie.  Les attributs de l’abri et de l’arrangement sont principalement utilitaires.  L’attribut de l’expression est principalement esthétique.

Chacun des trois attributs doit être harmonieusement intégré, l’un à l’autre.  L’architecture est créée en transformant des problèmes d’abri et d’arrangement en expression d’un style de vie explicite, pratiquant esthétiquement des valeurs spécifiques.  Les soucis utilitaires tels que briques, panneaux, aluminium, verre, acier sont au coeur de l’art architectural.  L’architecture est la bande sonore la plus limpide pour quelqu’un dans les fonctions d’expression, de direction et d’enseignement de sa vie.  Généralement les fournitures de l’embellissement, du point culminant, du foyer, de la ponctuation offrent une signification à cette vie.

Les trois attributs doivent être en harmonie mais ils existent dans une hiérarchie normale.  La structure, ou l’abri, peut parfois concéder quelques mesures d’une manière ou d’une autre et correctement encore les abriter.  L’arrangement peut laisser quelques pouces (pour la plupart des miettes) et encore être efficace.  L’expression est habituellement un souci de délié alors que l’esthétique est l’harmonie du système.

La fonction de l’architecture est de créer un environnement approprié pour des êtres humains selon leur origine comme espèce naturelle aussi bien en tant qu’individus.  Pour fonctionner, l’architecture doit être une expression de la vie aussi bien qu’un abri pour elle.  Dans un travail de chef d’oeuvre, on ne peut pas trouver aucun élément qui ne reflète chacun des trois attributs d’architecture en tant qu’une.  Le mode de vie, le style de vie et l’utilisation est la base de toutes les théories et pratiques architecturales.

Dans l’art, l’artiste élimine l’insignifiant en se concentrant sur ce qui est important (pour l’artiste).  Ceci est fait en exprimant l’essence de ces valeurs considérées importantes pour la vie.

L’architecture et l’architecte non seulement expriment les valeurs d’une culture mais créent l’environnement physique qui change, renforce, augmente ou nie ces valeurs.

Une autre valeur et non des moindres est le poids de la réalité des moyens à la disposition de l’architecte.  Ici nait la notion de l’architecte de pays en voie de développement qui doit s’armer du souci de mettre son projet à l’adéquation avec les moyens de bord plutôt que de donner libre cours a ses élucubrations d’artiste.  Cet architecte de pays pauvres doit être le militant d’une cause: celle de maximiser le profit en pensant beaucoup plus à ce qui est essentiel avant de penser à ce qui serait possible.

Alpha Ousman Camara